Des nouvelles du Centre d’accueil La Paix de Natitingou

Par Anna P. | Frères de Sens | Septembre 2016

Depuis quelques années, Frères de Sens, grâce à ses membres bienfaiteurs, soutient le centre La Paix situé à Natitingou (Bénin) qui accueille des orphelins et des enfants de familles défavorisées.

Une rencontre fin août avec l’équipe locale et les enfants est l’occasion pour nous de vous donner des nouvelles du centre!

img_7015

L’atelier de couture compte huit apprenties!

En 2015, grâce à l’implication de Martine Gilliot alors Présidente de Frères de Sens, un atelier de couture a été créé avec deux objectifs : le premier, permettre à des jeunes filles de bénéficier d’une formation de couturière et le second, permettre au centre de générer des revenus.

Camille (Kémi) qui a suivi en début d’année 2016 une formation de mise à niveau chez Arame Issiada, maître couturier, brodeur et tailleur dispense des cours aux apprenties couturières.

L’atelier compte huit apprenties qui, après une formation d’une durée de 3-4 ans, passeront un diplôme reconnu par l’Etat béninois et pourront exercer le métier de couturière.

img_7020

L’atelier de couture

Actuellement, l’atelier de couture génère peu de revenu ; l’équipe locale travaille donc sur une meilleure visibilité de l’atelier!

Les enfants du centre souffrant de malnutrition se portent mieux

Après que Maman Phoebe et Bertine nous aient alertés sur l’état de santé des enfants en souffrance de malnutrition, nous avons décidé de soutenir le centre en mettant en place une collecte destinée à l’acquisition par le centre de vivres diversifiées pour nourrir les enfants.

De son côté, l’équipe locale a mis en place, dès l’arrivée de la saison des pluies (mars-avril), un potager en vue de la production de potirons, de maïs, etc.

Les récoltes du potager et les vivres qui ont pu être achetés grâce à la participation des membres bienfaiteurs à notre collecte ont permis au centre d’assurer aux enfants une alimentation plus diversifiée et régulière.

img_7001

Dans ce contexte, un suivi mensuel des enfants a été mis en place par l’équipe locale (poids et taille en fonction de l’âge). Un constat : l’état de santé des enfants souffrant de malnutrition s’est amélioré.

De bonnes nouvelles qui malheureusement s’atténuent en raison de nouvelles difficultés : à la suite d’un orage en juillet, une cuisine s’est effondrée et un incendie a détruit une chambre qui servait de réserves pour les vivres et des vêtements.

De nombreux voyageurs en mission cet été à Natitingou avec Double Sens se sont mobilisés et ont apporté des vêtements pour les enfants. Sanny, le coordinateur local, les remet aux enfants quelques jours avant la rentrée du 3 octobre, pour qu’ils commencent cette rentrée sous de nouvelles hospices!

Avec la saison sèche qui débutera en novembre, le centre rencontrera très certainement de nouvelles difficultés pour alimenter les enfants. Nous cherchons donc avec l’équipe locale et Rufus, le chef de projet, des solutions pour pérenniser le centre et le rendre moins dépendant des aides extérieures. L’objectif de Frères de Sens : promouvoir les projets autonomes et générateurs de revenus pour les communautés.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s