Natitingou – Elevage de lapins et volailles

Centre d’Accueil La Paix de Natitingou

Le projet d’élevage  a été lancé en mars à l’orphelinat « La Paix » de Natitingou afin d’autonomiser ce centre d’accueil. 

Cette lapinière complétera les quelques poules, chèvres, cochons et dindons qui se déplacent librement dans l’enceinte et qui permettent d’améliorer les repas des orphelins au quotidien.

Dès 2015, au fur et à mesure des reproductions, les lapins seront vendus pour atteindre l’objectif de départ : générer quelques revenus pour une autonomie de cet orphelinat. Il reste tant à faire !

CLIN d’œil avec Phoebe, la créatrice de l’orphelinat « La Paix » qui illustre avec humour l’avenir des lapereaux !!!

Phoebe

NOVEMBRE 2014 – Les lapins sont entre de bonnes mains !

Qui sont donc les bénéficiaires de ce nouvel élevage ?

Aujourd’hui, 129 orphelins (du nourrissons à l’adolescent de 18 ans) sont recueillis, nourris, protégés et scolarisés. Nous avons pu réunir 90 enfants juste avant leur déjeuner. Seuls la douzaine de bébés qui restent à la pouponnière et la quinzaine de lycéens, à l’école, sont absents. Merci à Phoebe, Boniface et Paul d’avoir pu organiser cette photo de groupe.

90orphelinsCUne journée dans la vie de la lapinière

Afin d’associer les enfants à la vie de la lapinière, l’organisation suivante a été définie :

Il y a 3 passages par jour à la lapinière à 6 hdu matin, 13h et 17h. Du lundi au vendredi un groupe différent de 3 adolescents de 11 à 15 ans accompagnent David pour le lessivage des sols, le réapprovisionnement des abreuvoirs et des mangeoires, ainsi que de l’évacuation des fentes . Ces enfants ont été désignés pour leur motivation , sérieux et respect de la discipline. Calme et discipline règnent car les lapins ont besoin de calme. Le seul interdit est de ne pas toucher les lapereaux. Ces orphelins ainsi responsabilisés sont fiers et heureux d’être mise à contribution ; cela se lit sur leurs visages !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les 3 principaux acteurs au quotidien, responsables de la lapinière

  • Julien 22 ans est interne au lycée où il prépare un diplôme en agronomie tropical sur 3 ans. Il passe ses vacances à l’orphelinat et se rend régulièrement à la lapinière pour aider David et affiner l’organisation du suivi.
  • David, 25 ans demeure à l’orphelinat et assure 3 fois par jour le nettoyage de lapinière ainsi que l’alimentation et fourniture en eau des animaux

Désignés par Boniface, ils ont suivi une formation technique pour approfondir leurs connaissances et assurer le suivi quotidien de l’entretien de la lapinière ainsi que les soins et l‘alimentation des lapins. Quant à John (au milieu), il assure les veilles de nuit pour pallier à toute tentative d’intrusion !

Julien_John_David3CLa lapinière en chiffres

Les nouveaux pensionnaires sont arrivés : 30 lapins  de race locale dont 24 femelles et 6 mâles. Chaque lapin réside dans sa propre cage. Les mâles sont regroupés d’un côté et les femelles de l’autre.  Plusieurs accouchements ont eu lieu. A fin novembre nous avons 29  lapereaux . Les accouchements continuent car plus de 10 lapins ont été accouplés t. D’ici le mois d’avril  les ventes de lapins vont démarrer. Il faut noter qu’une partie servira à renforcer l’alimentation des enfants.

– Age de la femelle au 1er accouplement : environ 5 mois

– Age du mâle au 1er accouplement : environ 6 mois

– La durée de gestation est de 28 à 32 jours.

– Les lapines ont 6 portées par an en moyenne.

– Le nombre de lapereaux par portée est de 6 en moyenne.

– Le sevrage intervient à 1 mois d’âge.

– L’engraissement du lapin dure de 2 à 3 mois pour obtenir un poids de 2 kg environ.

– La densité par cage à l’engraissement est de 5 à 7 lapins et 1 par cage pour les reproducteurs

– Le taux de mortalité sous mère est de 5 à 10% et après sevrage de 3 à 5%.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

JUILLET ET AOUT 2014 – Nous y sommes presque !

La 2ème étape, la plus importante et déterminante pour la réussite de ce projet est en cours avec la livraison des matériaux d’élevage et petits outillages ; elle se termine par l’achat des reproducteurs, de leur alimentation et par une formation des responsables aux soins vétérinaires

François, chargé du projet témoigne

François, notre chargé du projet témoigne

« Nous avons terminé la clôture du domaine et la construction de la lapinière. Nous en sommes à l’achat du matériel d’élevage et des petits outillages et bientôt et à la recherche de reproducteurs. Nous réfléchissons à la meilleure solution pour former les membres de l’orphelinat aux soins vétérinaires.

Le petit outillage : seaux, brouette, bassines, coupe-coupe, bottes,…. est arrivé. Nous avons commandé les clapiers et identifié un centre qui  livrera les reproducteurs dès réception des clapiers . Il nous restera à prévoir  l’alimentation et le reste des matériels. Boniface, le responsable du centre s’occupe actuellement du suivi des matériels commandés.

Il faut noter que Boniface et moi avons visité deux centres d’élevage de lapins afin de mieux cerner les dispositions pour un bon suivi de la ferme. Les jeunes du centre sont formés afin qu’une veille sécuritaire soit mise en place. Nous avons déjà contacté un vétérinaire qui se chargera du suivi sanitaire (traitement au vitamines, vaccination..etc) des animaux. Un adolescent du centre est choisi pour être formé pour l’hygiène quotidienne du bâtiment et des matériels, l’entretien et le suivi permanent des animaux.

En somme toutes les dispositions sont prises afin que l’exploitation démarre le début du mois de Septembre 2014 ! »

En images : Boniface, lors de la signature de la commande et quelques outillages livrés

BeninNati-commandeSoudeurpetit outillage

La lapinière terminée en attente des équipements et des reproducteurs

BeninNati_lapinièrebeninNati lapinière

MAI 2014 – Fin prêts pour la 1ère étape  d’aménagement

Ce projet a démarré au mois de mars et se déroule de la façon suivante :

  • Aménagement et clôture du terrain adjacent à l’orphelinat sur lequel 2 bâtiments ont été construits pour faire un petit élevage de poules.
  • Construction d’un bâtiment sous forme de paillote pour démarrer un petit élevage complémentaire de lapins.
  • Augmentation de la quantité de volailles par 30 poules pour la ponte et 10 poules pour la couvaison. Au terme des 8 premiers mois la production sera de 900 volailles/an dont 780 seront vendues et 120 destinées à l’alimentation des enfants.
  • Achat de 24 lapines mères et 6 lapins reproducteurs mâles pour, à partir du 6ème mois, produire une centaine de lapins. La production annuelle sera de 720 lapins dont 600 seront vendus et 120 consommés par les enfants.

Enfin, pour améliorer le système de commercialisation :

  • Achat des moyens de conservation (congélateurs)
  • Achat d’un tricycle pour la livraison aux clients et aussi pour l’approvisionnement en intrants
  • Organisation de la promotion de la viande de lapin dans tout le Sud Bénin.

Nous en sommes à l’achèvement de la clôture du terrain, ce que François nous confirme suite à sa dernière visite du 21 au 24 avril.

« J’ai constaté que les travaux n’avaient pas évolué comme prévu. Le mur de la lapinière n’est pas encore achevé. Quant à la clôture du domaine, le maçon pose les briques au sol sur le périmètre du domaine. 
Ensemble nous avons effectué certains achats et d’autres en instance afin que les travaux s’accélèrent et se terminent le plus tôt possible. Mr Boniface, le responsable du centre, a pris l’engagement de suivre rigoureusement les travaux afin qu’ils prennent fin au plus tard la deuxième quinzaine du mois de Mai 2014. 
Nous pensons finir la clôture du domaine et la construction de la lapinière avant de demander la deuxième partie du financement après justification des dépenses effectuées. Nous espérons finir les travaux nécessaires dans le mois de Mai afin de démarrer effectivement les activités d’élevage début Juin 2014. »

Les premiers travaux en images

Mur de la lapinière en construction

Rouleaux de grillage pour la clôture et grillage pour la lapinière.

Tuyaux galvanisés pour la clôture

Pose de brique sur le périmètre du domaine

Le maçon pose les briques sur le périmètre de la clôture.

MARS 2014 – Lancement du projet

Le projet a été constitué et devisé en quatre phases :

  • La clôture du terrain destiné à l’élevage
  • La construction d’une lapinière de 7m sur 6m
  • L’équipement de la lapinière et des poulaillers (déjà construits)
  • L’alimentation et les soins des animaux

François a rencontré Boniface, le responsable de l’orphelinat, pour lancer le projet suite à l’envoi d’une première partie des fonds. Cette réunion a permis de faire le point sur le projet et les étapes à venir. Accompagnés du maçon, du menuisier et vétérinaire, François et Boniface se sont rendus sur le domaine afin d’entériner les premiers achats à effectuer et les étapes des travaux.

Les premiers achats nécessaire pour la clôture du terrain et la construction de la lapinière ont été enclenchés : ciment, tôles, pointes, tuyaux galvanisés, grillages et sable. Le reste des achats sera fait compte tenue de l’évolution des travaux par le responsable chargé du suivi des travaux.

Dès la soirée les plus âgés du centre accompagnés du père fondateur et du responsable, M. Boniface, ont commencé par aménager l’espace qui va abriter la lapinière et préparer le domaine pour sa clôture.

En effet le domaine sera fermé par un grillage de 2m, reposant sur un socle de brique et ciment afin d’éviter que d’autres animaux ne pénètrent dans l’enclos. La lapinière sera un bâtiment de 7m sur 6m, terrassé et entouré d’un mur d’1m surmonté d’un grillage et d’un toit en tôle.

Le projet de construction d’un élevage de lapins et de volailles est donc officiellement lancé à Natitingou. Les deux premières étapes (clôture du domaine et construction de la lapinière) doivent être réalisées en un mois. François retournera sur place à ce moment là pour nous livrer son compte-rendu d’étape, un retour en images sur la construction et lancer la suite des travaux.

Mais déjà voici quelques photos du lancement du projet et des premiers achats.

Aménagement du domaine

Aménagement du domaine

Achat du ciment

Achat tôle et grillage

Déchargement du sable latérite

Déchargement du sable latérite

Achat de fil de fer

Achat de tuyaux de fer et pointes

    

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s