Une activité de maraichage à Koudougou

Une activité de maraichage au bénéfice des orphelins de l’AVO à Koudougou 

Frères de Sens a eu la chance d’être soutenu par des voyageurs qui souhaitent rester anonymes. La somme de 20 000€ a été recueillie et nous avons immédiatement annoncé à l’Association des Veuves et Orphelins que nous pouvions financer leur projet de maraichage, refusé l’an dernier faute de fonds. Cette activité, génératrice de revenus, améliorera les conditions de vie (alimentation et soins) des 150 orphelins suivis et soutenus par l’AVO. Esther, sa fondatrice et Présidente a repris espoir.

La genèse du projet
Depuis 2008, l’AVO a obtenu du village de Doulou, situé à une dizaine de km de Koudougou, un terrain de 3,5ha qui devait permettre la mise en place d’activités de maraichage afin de soutenir le programme de prise en charge alimentaire. Les femmes du village ont été mises à contribution et exploitaient le site selon leur loisir. Mais une insuffisance d’eau a été constatée ; pour y pallier, l’AVO a, dans un premier temps, réalisé un forage, puis une plateforme multifonctionnelle. Il s’est avéré que pour une production maraichère intensive, le tirage de l’eau manuellement à 54mètres de profondeur n’était pas rationnel. D’où l’idée d’installer un système de goutte à goutte afin d’automatiser l’irrigation du terrain dédié aux cultures maraichères, en raccordant une pompe électrique au puits et qui alimenterait des réservoirs.

La stratégie d’intervention
Pour correspondre au budget, un périmètre d’un hectare sera clôturé, aménagé, divisé en parcelles, cultivé et irrigué pour produire au moins 4 tonnes de légumes et céréales qui seront commercialisées dans les communes de Doulou, Koudougou et au-delà.

Les recettes réalisées seront réparties de la façon suivante :

  • 1/3 pour l’alimentation des 150 orphelins de l’AVO
  • 1/3 pour les productrices
  • 1/3 pour le fonds de fonctionnement

La 1ère étape de ce projet qui se déroulera sur 9 mois
Après mise en concurrence des fournisseurs, les achats de matériels ont pu être réalisés dès le 12 octobre. Au cours de la visite guidée par Esther Yameogo le 8 novembre, nous avons pu constater la livraison de 2 réservoirs de 1000 litres chacun qui serviront à alimenter le goutte à goutte, 2 capteurs solaires montés sur un support ; un contrôleur, un convertisseur, des batteries et tuyaux pour le système d’irrigation.

Nous avons pu apprécier la dynamique des équipes autour du projet et l’avancement de la préparation du terrain : désherbage, arrachage des arbres par 10 hommes et 25 femmes de la concession voisine, mobilisés par Awouna, le chef du village. 
Les tuyaux d’adduction d’eau du système goutte-à-goutte sont enterrés sur le périmètre du terrain par le technicien de plomberie. Une pépinière a été créée avec les premières plantations : oignons, choux, piments, tomates, régulièrement arrosés en attendant la parcellisation et l’installation complète du système d’irrigation.

Les travaux vont continuer tout au long du mois de décembre 
 Installation du grillage pour le montage de la clôture du terrain. 
 Sarclage/labourage du terrain par 2 bœufs. 
 Parcellisation du terrain en espaces de 35 m2 dont une dizaine de femmes auront la responsabilité. 
 Achèvement de l’installation du système d’irrigation.
Un beau projet à suivre ensemble tout au long de la nouvelle année !

Quelques photos:

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s