Forage d’un puits à Dilly

En Octobre 2012, , Monique, nous a sensibilisé à la nécessité de réhabiliter le puits du village de Dilly dès son retour du Bénin. Le temps que Wilfried, Delphin et Arnaud se déplacent pour rencontrer les villageois, constater l’urgence et faire établir des devis, les travaux de restauration du puits avec un nouveau treuil et la construction d’un hangar de protection ont été réalisés cet été à la grande joie des villageois.

 Le chef du village témoigne de sa reconnaissance :
 « Ce puits réalisé grâce à l’aide de l’église depuis 35 ans reste le puits des pauvres à cause du coût faible de l’eau pour la population. Mais son état défectueux a obligé les villageois à se tourner vers des particuliers pour acheter l’eau… plus chère. Il a suffi d’un seul passage d’une yovo, pour que nous retrouvions le sourire ! 
Toute la population, par ma voix, dit merci à Monique ; que Dieu le Tout Puissant lui envoie une pluie de bénédictions et à toute l’équipe. Nous vous promettons d’en faire bon usage pour qu’à l’avenir vous puissiez penser à nous. Du fonds de mon cœur, je vous dis merci. »

Wilfried nous décrit l’action sur le terrain : « Ce puits construit le 05 mai 1976, a été l’œuvre du comité paroissial catholique de la localité pour faciliter l’accès aux ressources en eau pour la population. Ainsi l’eau est à moindre coût (10 FCFA les 40 litres) contrairement aux prix appliqués dans la zone (30 FCFA les 40 litres). 
Nous avons rencontré le gestionnaire de ce puits qui a pu nous entretenir sur la nécessité de la réalisation d’un treuil pour faciliter le tirage en eau potable pour les habitants du village. »

Après examen de ces conditions, l’équipe composée du président Delphin, du coordonnateur du pôle d’Abomey, Arnaud, du chargé de projet Wilfried et de deux techniciens, a proposé d’améliorer la structure du puits en plus du treuil et qu’un petit hangar soit érigé pour abriter ce dernier.

Ceci servira d’une part à protéger le puits des déchets possibles capables d’entacher la potabilité de l’eau et d’autre part pourra servir d’abri pour les utilisateurs de ce puits.

Suite à cette visite des devis ont été proposés par les techniciens de la délégation:

  • Réhabilitation du puits : 90 000 FCFA soit 137, 20€, financé par Monique.
  • Construction du hangar : 181 900 FCFA soit 277, 30€, financé par Frères de Sens.

En Décembre 2012, Lors de son séjour, Martine a noté qu’à côté du puits qui a été restauré et équipé d’un treuil pour faciliter le tirage de l’eau, il y a un bassin en béton destiné à être alimenté quotidiennement en eau afin que les personnes âgées ou fragiles puissent s’approvisionner en eau sans fatigue. Ce bassin est à restaurer car il est lézardé. C’est un petit projet utile, nécessaire et peu coûteux qui devra être devisé avant d’être réalisé par un maçon localement en 2013.

2 réflexions au sujet de « Forage d’un puits à Dilly »

  1. Merci pour ces informations sur l’ajout de puits d’eau dans le pays de Dilly. C’est fantastique que nous pouvons aider ces gens avec une ressource dans leur propre pays. Je pense que les puits d’eau sont un moyen efficace pour les aider. Durandana

  2. Je suis contente d’entendre qu’il y avait forage d’un puits à Dilly. C’est touchant le témoignage du chef du village. On peut voir qu’un puits fera une grande différence dans la vie des habitants de son village. Je vous remercie de ce partage intéressant !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s