Equipement du dispensaire de la pouponnière de Ouidah

Il y a plus de vingt ans que la pouponnière de Ouidah a ouvert ses portes aux premiers enfants dont la situation exigeait un accompagnement psychosocial, sanitaire et nutritionnel particulier. Elle fut longtemps et tout le temps soutenue financièrement par plusieurs associations dont la grande partie n’existe plus ou n’est plus capable d’aider du fait de la réduction de leurs moyens due fondamentalement à la non adhésion de nouveaux membres en remplacement de ceux qui prennent de l’âge.

Pour que la pouponnière prenne son envol.

Une nouvelle ère se présente alors à la pouponnière ; celle de réfléchir et de trouver un système interne générateur de revenus ; celle de cesser de dépendre entièrement des dons et des donateurs. 
La réhabilitation du dispensaire de la pouponnière et le lancement de ses activités constituent aujourd’hui une solution incontournable aux nombreux maux financiers qui minent la maison. En effet, le dispensaire soignera les enfants de la pouponnière et offrira également des soins à la population de Ouidah, occasionnant de ce fait des recettes significatives.

Les objectifs de notre projet

arton97-35ee3

Equiper le dispensaire de la pouponnière de Ouidah en médicaments essentiels et consommables médicaux de base. 
 Participer à une meilleure prise en charge sanitaire des enfants de la pouponnière et à l’autonomisation progressive de la maison.

Durée

La commande et la livraison des produits d’équipement du dispensaire dureront au total 3 semaines

Petite autonomie financière dégagée

Delphin Adandedjan, Président de Double Sens Bénin et les équipes sur place ont eu l’idée de relancer les activités du dispensaire de la pouponnière, à la fois pour soigner les enfants de la pouponnière, et aussi ceux qui habitent à proximité afin de pouvoir gagner un peu d’argent.

Ce projet a été financé par Frères de Sens à hauteur de 1298€ et depuis le mois de mai, le dispensaire est livré de médicaments, pansements et autres consommables. Le suivi médical des enfants est assuré et grâce aux personnes environnantes qui viennent s’y faire soigner, des petits revenus sont générés.

Delphin et son équipe sont très impliqués dans la définition des besoins et des priorités en adéquation avec le budget alloué, ainsi que dans le contrôle des livraisons. C’est à la fois un succès et un bon début mais il ne faut pas s’arrêter là … les besoins en équipements médicaux restent nombreux.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s